Avis de la presse

Image du film la Sapienza

Les Inrockuptibles

La Sapienza est un film sur la réconciliation, d’abord avec soi-même et ensuite avec le monde. Jamais peut-être on n’avait senti Eugène aussi ému par ses personnages, ses acteurs.

 

Libération

La beauté du film tient pour beaucoup à la manière dont ses personnages plantent (…) leur regard dans celui de la caméra, tandis qu’ils conversent d’un gracieux mystère dont la clé se trouve déjà livrée, magnifique, au spectateur, pure réfraction de lumière à même le marbre d’un visage.

 

Première

C’est majestueux et en même temps léger, gorgé de malice. Les fantômes du passé vivent en bonne intelligence avec le présent. Voilà un film euphorisant sur la langueur.

 

Télérama

Outre son point de vue enrichissant sur l’architecture, le film, pénétré par la musique éthérée de Monteverdi, procure les mêmes effets qu’une cure de rajeunissement. Synonyme, ici, d’un autre mot que l’auteur affectionne : « renaissance ».